Comment bien choisir l’implantation de ma cuisine ?

Comment bien choisir l’implantation de ma cuisine ?

Le saviez-vous ?

Nous passons, en moyenne, 35h par mois dans notre cuisine.
Elle est devenue une pièce centrale, un lieu de vie incontournable, d’échanges et de réceptions, pour laquelle la décoration et l’ameublement deviennent aussi important que la praticité. C’est pourquoi votre cuisine doit absolument s’adapter en tout point à votre mode de vie.

Choisir l’implantation de sa cuisine, n’est pas toujours facile. Il faut se poser les bonnes questions pour la rendre fonctionnelle et agréable.

La taille de votre pièce, la forme, l’emplacement de vos portes et fenêtres vont déterminer l’implantation de votre projet, mais pas seulement, il faudra tenir compte également de toutes les contraintes techniques qui pourraient empêcher le bon fonctionnement et la bonne implantation de votre cuisine (radiateurs, bouches d’aération, tuyaux, chaudière, luminaires, plomberie, électricité etc.) Car en plus d’être esthétique, votre cuisine se doit avant tout d’être une cuisine ergonomique et fonctionnelle, elle doit vous permettre de perdre un minimum de place tout en vous apportant un maximum de rangement, il va falloir trouver le juste équilibre.

Peu importe la forme de votre pièce, pour qu’une cuisine soit réussie, elle doit être pratique en limitant le nombre de pas, de mouvements et surtout que vous ne soyez pas gêné dans vos tâches du quotidien. Pour répondre à ces besoins votre plan de cuisine sera conçu autour du triangle d’activité.

Le triangle d’activité : c’est quoi ?

Il s’agit des 3 zones nécessaires à la préparation des repas, la zone lavage, la zone cuisson et la zone froide.
Le but de ce triangle d’activité est de minimiser les déplacements entre l’évier, la plaque de cuisson et le réfrigérateur. Ces trois pôles doivent être répartis équitablement, l’espace minimum entre chaque zone doit être de 90cm minimum ou si vous disposez d’une grande pièce, préférez 120cm pour plus d’ergonomie.
Le triangle d’activité doit vous permettre de gagner en temps et en confort.

La zone lavage :

Dans cet espace, nous trouvons l’évier et le lave-vaisselle.
Nous vous conseillons d’installer la poubelle à proximité, l’idéal étant dans le meuble sous évier. Ainsi vous n’aurez pas à traverser toute la pièce pour débarrasser vos assiettes de leurs déchets.
De même, il est important que l’évier soit à côté de votre lave-vaisselle, idéalement sous l’égouttoir, tout d’abord pour les contraintes techniques (arrivée et évacuation de l’eau centralisées sous l’évier pour un meilleur accès) mais aussi si vous avez besoin de rincer vos plats, assiettes ou autres avant de les installer dans votre lave-vaisselle.

La zone cuisson ou zone chaude :

Dans cet espace, nous trouvons les plaques de cuisson, le four et le four micro-ondes.
La plaque de cuisson est encastrée dans le plan de travail. Le four peut se trouver en dessous de ce point chaud, mais si votre espace le permet, nous vous conseillons de l’installer à hauteur des yeux dans ce qu’on appelle, chez les cuisinistes, une colonne four. Ce meuble pourra accueillir également votre four micro-ondes, généralement placé au-dessus du four, ainsi vous pourrez bénéficier d’un meilleur confort pour votre dos en évitant de vous baisser, mais vous gagnerez aussi en sécurité, vous aurez juste à tendre les bras pour sortir les plats du four.
Vous profiterez ainsi de rangements supplémentaires sous le four et au-dessus du micro-ondes.

La zone froide : 

Cet espace est dédié au rangement des denrées alimentaires périssables ou non, on y trouve le réfrigérateur/congélateur pour le stockage des produits frais. Si votre pièce le permet, nous vous conseillons de prévoir des rangements pour les aliments non périssables, une armoire avec tiroirs à l’anglaise est l’idéal. Cette configuration vous fera gagner du temps au moment du rangement de vos courses. Pour une meilleure accessibilité, évitez de positionner cette zone froide dans un angle.

Désormais le triangle d’activité n’a plus de secret pour vous. Vous avez pu souligner que le but est de vous déplacer naturellement dans votre cuisine tout en limitant vos déplacements et vous faciliter les tâches quotidiennes.
Si vous décidez de vous lancer seul dans la conception de vos plans n’hésitez pas à solliciter l’avis d’un professionnel.

Il existe plusieurs types d’implantation de cuisine :

Types d’implantation conseillés :

Retrouvez dans ce tableau les types d’implantation conseillés selon la taille et la forme de votre pièce :

implantations

La cuisine en L

Cuisine-en-L-1

C’est l’implantation la plus répandue. Elle s’adapte à toutes les tailles et formes de pièce, petits ou grands espaces, cuisine fermée, semi-ouverte ou ouverte, elle sait s’adapter et vous apprécierez son élégance et sa fonctionnalité. Les meubles et l’électroménager occupent deux pans de mur et se rejoignent dans un angle. C’est pourquoi on l’appelle aussi « cuisine en angle ».
Dans un espace réduit, on trouvera souvent des meubles hauts pour optimiser l’espace au maximum.

Elle vous laisse un espace libre au centre pour installer un coin repas avec une table et des chaises ou si votre pièce est suffisamment grande vous pouvez opter pour un îlot central pour bénéficier d’encore plus de rangement.

Dans le cas où vous optez pour un îlot central, celui-ci pourra accueillir la zone de cuisson ou la zone de lavage en fonction de vos contraintes techniques (arrivée et évacuation d’eau, implantations des prises électriques …) ou tout simplement être utilisé comme plan de travail et/ou coin repas.

Cuisine-en-L-2

Cuisine en L avec îlot central accueillant la plaque de cuisson

Avatar-attention

Pour éviter un manque d’optimisation au niveau de l’angle, souvent difficilement accessible, préférez un tourniquet d’angle ou un module sortant de son logement ainsi vous pourrez profiter pleinement de votre implantation d’une cuisine en L.

Rangement-meuble-d'angle

La cuisine en U

Cuisine-en-U-1

Pour une cuisine conviviale et chaleureuse, choisissez la cuisine en U.
Elle s’adapte à toutes les formes de pièce. Elle vous offre un maximum de plan de travail et une multitude de possibilités de rangement. Cette implantation est idéale pour l’optimisation du triangle d’activité. Vous pouvez consacrer un linéaire pour chaque zone (zone lavage, zone cuisson et zone froid) vous permettant ainsi une circulation fluide. La zone de lavage se trouve souvent au centre du U afin d’être toujours accessible.
Cette implantation rassemble confort, ergonomie et fluidité de circulation. Tout se trouve à portée de main limitant ainsi vos déplacements.

Avatar-attention

Pour ce type d’implantation en U, vous aurez deux angles à équiper sinon ils seront perdus, encore une fois pensez à choisir un meuble adapté pour une meilleure optimisation et accessibilité. (Ex : tourniquets d’angle, modules sortant de son logement…)

Dans une pièce ouverte, la cuisine en U permet de délimiter avec délicatesse le coin cuisine du salon ou de la salle à manger.
Vous pouvez installer sur ce linéaire un coin repas avec des tabourets pour prendre votre petit déjeuner, un encas sur le pouce, ou servir l’apéritif en toute convivialité pour profiter de vos invités pendant que vous terminez la préparation du repas.

Avatar-attention

Pensez dans ce cas à faire une belle transition esthétique entre votre cuisine et votre pièce à vivre. Pour que tout soit harmonieux et agréable au regard. Le style de votre cuisine doit être en accord avec la décoration d’ensemble.

La cuisine en G

Cuisine-en-G-1

Cette implantation est plus rare. Semblable à la configuration en U, elle occupe en général trois pans de mûr et possède un plan de travail supplémentaire souvent utilisé pour prendre les repas.

La cuisine en G sollicite beaucoup d’espace. Pour ce projet la surface de votre pièce devra être au minimum de 12m² pour ne pas perdre en confort et en fluidité de circulation. Il est souhaitable également que sa forme soit carrée.

Néanmoins si vous disposez d’une grande surface rectangulaire pour l’implantation de votre cuisine, la forme en G est complètement envisageable.

Cette configuration pratique et esthétique est idyllique pour les espaces ouverts. Son 4ème plan de travail vous permet une séparation entre la cuisine et le salon ou salle à manger tout en conservant son côté chaleureux et convivial. Vous pouvez y installer un coin repas ou un bar avec tabourets pour prendre l’apéritif avec vos convives pendant que vous terminez de préparer le repas.

Cette implantation est idéale elle aussi pour l’optimisation du triangle d’activité. Vous pouvez consacrer un linéaire pour chaque zone comme la cuisine en U (zone lavage, zone cuisson et zone froide) vous permettant ainsi une circulation fluide. La cuisine en G dispose d’un grand nombre de rangements, tout se trouve à portée de main ce qui la rend très fonctionnelle et facilite vos déplacements.

Avatar-attention

Avant d’opter pour cette implantation, il faut avoir conscience que la cuisine en G est imposante et demande beaucoup de place. Il faudra de ce fait être sûr que la forme et la taille de votre pièce permet d’accueillir cette configuration.

La cuisine en I

Cuisine-en-I-1

La cuisine en I est la forme intemporelle qui s’adapte très facilement dans votre intérieur.
Que votre cuisine soit ouverte ou fermée, elle saura trouver sa place avec élégance et fonctionnalité.
Cette implantation occupe un seul pan de mur. Idéale pour les petites cuisines ou les cuisines tout en longueur cette forme en I est la solution pour optimiser un maximum votre espace. Elle se fera discrète tout en donnant à votre pièce un style design et moderne.
C’est le modèle le plus facile à aménager, aucune astuce à trouver pour optimiser les angles puisqu’ils sont inexistants et tous les éléments standards s’adaptent parfaitement à cette implantation.
Le petit inconvénient de la cuisine en longueur, c’est que le triangle d’activité ne peut pas être respecté, vous devrez vous déplacer de gauche à droite pour accéder à la table de cuisson, au four, à l’évier et au réfrigérateur.

La cuisine en I avec îlot :

Pour les cuisines ouvertes disposant d’une surface importante, la cuisine en I apportera un style épuré et vous pouvez l’accompagner d’un îlot central qui apportera convivialité à votre espace de vie ainsi que des surfaces de rangement et plans de travail complémentaires.
Cette configuration permet un triangle d’activité digne de ce nom, avec l’implantation de la cuisson ou du lavage.

Cuisine-en-I-2

Cuisine en I avec îlot accueillant la plaque de cuisson et l’évier 

La cuisine en double I ou cuisine parallèle :

Si vous disposez d’une cuisine fermée et suffisamment large, vous pouvez choisir une implantation en double I, appelée aussi cuisine en parallèle. Dans ce cas, deux murs rapprochés se font face en parallèle et reçoivent les linéaires. Cette configuration convient parfaitement aux pièces en longueur. Vous profiterez ainsi d’un espace de rangements et de plan de travail beaucoup plus important.
Dans cette configuration le triangle d’activité est complètement respecté, les déplacements sont limités puisque tout se trouve à portée de main.

Cuisine-en-I-parallele

Cuisine en double I ou cuisine en parallèle

Avatar-attention

Pour permettre l’ouverture de vos portes de meubles simultanément, ou permettre la
circulation d’une personne quand une autre ouvre un placard, le lave-vaisselle, ou le four, la largeur entre les deux linéaires doit être d’au minimum 1m20.

La cuisine en îlot

Cuisine-ilot-1

La cuisine îlot est LA TENDANCE de ces dernières années.
Elle crée une ambiance conviviale au cœur de votre pièce de vie. Il n’est pas rare que lorsque que vous recevez des convives tout le monde se retrouve autour de ce coin si sympa.
Cette configuration est souvent associée à une autre implantation que ce soit cuisine en L, en U, en I l’îlot trouve toujours sa place.

L’îlot central demande, de préférence, un espace ouvert et une grande superficie de pièce de vie.
Selon l’importance de votre îlot, cet espace vous propose plusieurs possibilités, il peut accueillir la zone chaude et/ou la zone lavage du triangle d’activité et vous offrir une surface de plan de travail généreuse, sans compter l’importante possibilité de rangement.

Cuisine-ilot

Îlot central avec évier et plaque de cuisson

Avatar-attention

Si vous souhaitez installer la plaque de cuisson et/ou l’évier sur votre îlot, vous aurez besoin de réaliser des travaux pour apporter l’eau et/ou l’électricité sous votre meuble. Cette implantation est donc possible pour les projets de construction neuve ou rénovation.

Afin de faciliter les déplacements, l’îlot est, en général, de forme carrée ou rectangle. Mais pour les surfaces importantes un îlot en forme de L ou en forme de U est complètement envisageable.
Pour une parfaite ergonomie un dégagement de 1m à 1m20 tout autour est nécessaire. De plus s’il comporte des placards vous devez pouvoir les ouvrir sans être gêné.

Nos conseils d’expert.

Pour toute cuisine ouverte sur la pièce de vie, attention, privilégiez des appareils électroménager silencieux pour éviter les nuisances sonores et préférez également une hotte performante pour éviter la diffusion des odeurs.

Désormais, les différentes implantations de cuisine n’ont plus de secret pour vous. Cependant, vous avez un doute sur celle qui vous correspondrait en tout point, celle qui serait la plus judicieuse et adaptée à votre surface et à votre mode de vie ?
Nous allons vous aider…

Laisser un commentaire